FAVIER-AMBROSINI Brice (En cours) - Sport et santé : Émergence, construction et diffusion du rôle du sport dans la prévention de la santé

Contexte sociétal, économique et/ou industriel

Si la pratique des activités physiques dans un but de préservation et de restauration de la santé des individus est un fait largement attesté depuis l’antiquité (Rieu, 2013), ce n’est qu’à partir des années 1960 qu’un champ épistémique relativement controversé commence à se structurer autour la relation sport-santé, dans un contexte de massification importante de la pratique sportive (enquête de l’INSEE en 1967, Chantelat et Tétart, 2007), avec le démarrage d’une véritable recherche scientifique sur le sport à l’ENSEP et à l’INS (Collinet et Terral, 2010). Le lien entre sport et santé semble donc ancien, fruit de travaux scientifiques mais également un slogan de nature politique servant différentes institutions. En effet, dans un contexte actuel de dégradation de la santé des individus au niveau mondial et national (Rapport Pommereau », 2002 ; INSERM, 2008 ; OMS, 2002), on observe une préoccupation croissante de la sphère politique en matière de santé (Bergeron, 2011). S’organise ainsi, au cours d’une XXième siècle, une tendance de plus en plus préventive des politiques de santé (Picard et Mouchet, 2009) dans lesquelles le sport va apparaître comme un outil privilégié, que ce soit au niveau national avec un nombre important de plans et programmes (PNNS par exemple) mais également au niveau régional (circulaire du 24 décembre 2012). Dans ce contexte, le mouvement sportif se présente également comme un promoteur essentiel du couple sport-santé puisqu’il en est au final bénéficiaire (Magaloff, 2014). Ainsi, l’émergence, la construction et la diffusion du rôle du sport dans la prévention de la santé semble complexe, impliquant plusieurs arènes avec leurs intérêts sociaux, économiques et cognitifs.

Comment l’idée selon laquelle le sport participe de la prévention de la santé des individus émerge-t-elle ? Dans quelles sphères est-elle construite et diffusée ? Selon quels intérêts ? De quelles manières ces savoirs circulent-ils entres les différentes scènes ?

Contexte scientifique

L’objectif principal sera de décrypter la manière dont le « couple » sport-santé est mobilisé dans les différentes arènes scientifiques, politiques et sportives en identifiant les acteurs impliqués et les objectifs visés par ceux-ci. Comment l’idée selon laquelle le sport participe de la prévention de la santé des individus émerge-t-elle ? Dans quelles sphères est-elle construite et diffusée ? Dans quels buts ? Il s’agira ainsi de retracer d’un point de vue socio-historique l’émergence, la construction et la diffusion des savoirs (scientifiques et autres) concernant le rôle du sport dans la prévention de la santé.

Les travaux socio-histotiques mettent au jour le démarrage de travaux scientifiques documentant l’effet de la pratique sportive sur la santé dans les années 1960 mais sans que l’on puisse vraiment retracer l’émergence précise de ces savoirs. Il s’agit là d’une première interrogation importante d’histoire des sciences qui reste à documenter. De plus, les travaux en sociologie de la santé (Herzlich, 1995 ; Eboko et al, 2011) montrent que le champ épistémique autour des relations sport-santé semble relativement controversé. Ainsi, les savoirs produits par certains acteurs sont-ils « passés sous silence » dans des « forums officieux » soigneusement séparés de « forums constituants » où se retrouvent les quelques acteurs qui déterminent les problèmes, les arguments et les intérêts légitimes (Collins et Pinch, 1979) ? D’autre part, dans un contexte social de préoccupation croissante pour la santé des individus et dans lequel le sport apparaît un outil privilégié, la recherche sur le thème « sport-santé » apparaît potentiellement « porteuse » pour la carrière professionnelle des scientifiques, notamment pour les acteurs du champ des STAPS (Collinet et Sarremejane , 2000). L’émergence, la construction et la diffusion de cette thématique est ainsi à questionner au regard des intérêts socio-professionnels potentiels pour les chercheurs et leurs laboratoires de recherche.

Par ailleurs, les travaux en sociologie des politiques de santé publique (Bergeron, 2010) invitent également à étudier la manière dont le vocable selon lequel le sport participe de la prévention de la santé est construit et diffusé dans et par la sphère publique. Il s’agit ici d’étudier les savoirs et connaissances qui inspirent les politiques de santé publique mais également la manière dont celles-ci les travaillent en retour. Peut-on repérer des acteurs jouant le rôle d’articulation entre les différentes arènes et permettant de rendre compte de la circulation des savoirs ? Ces travaux mettant également en évidence l’hybridation des secteurs publics et privés dans les politiques de santé locale, il s’agit de comprendre le fonctionnement de co-ordination entre ces deux secteurs et leurs conséquences sur le processus de construction/diffusion du rôle du sport dans la prévention de la santé.

Enfin, l’arène sportive apparait également comme une sphère influente sur la construction et la diffusion de ce type de savoir dans la mesure où elle est un promoteur essentiel du couple sport-santé. Dès lors, dans quelle mesure cette sphère participe à l’émergence, la construction et la diffusion de cette idée ? Selon quels intérêts ?

Vous êtes ici : Home Pôle recherche (2) Thèses en cours FAVIER-AMBROSINI Brice (En cours) - Sport et santé : Émergence, construction et diffusion du rôle du sport dans la prévention de la santé